Les Membres actuels

Patrick Descamps - Président                    vers sa galerie

Ma prime enfance a été marquée par la photo car mon Grand-Père était photographe professionnel.J’ai suivi une formation Photoshop. Je me suis inscrit, comme élève libre, dans un cours du soir de photographie et cela durant 2 ans.

Je n’ai pas de sujet de prédilection, je pense que tous peuvent être intéressants.

Je suis un «  Jeune » au PhotoClub DiaFocam puisque j’ai intégré le club fin 2019.
Les membres m'ont investi de la charge de président et je m'y adonne avec  zèle.

Patrick 

Raymond Klein - Coordinateur                   Vers Sa Galerie

Autodidacte, je m’inscris au photo club de Poulseur en 1982. En 1992, le travail étant plus important que le hobby, l’appareil photo et les longues heures de laboratoire sont mises de côté pendant une quinzaine d’années. 2008, année de ma retraite, je m’offre le Canon 400D avec zoom 17-85. Le photo club de Poulseur étant dissous, c’est au Photo club 135, de Neupré, que je fais mes armes en numérique et au PhotoClub DiaFoCam, à Esneux, que j’apprends à réaliser les montages sonorisés. En 2013, je quitte le 135 de Neupré pour ouvrir une section photo à la demande des responsables du PhotoClub DiaFoCam.

Images capturées la plupart du temps au cours de mes randonnées en solitaire, la photographie m’a appris à regarder les choses qui nous entourent. Paysages et détails de sujets anecdotiques, ainsi que le rendu de la matière, sont mes thèmes favoris. En post traitement de nouvelles expériences m’ont permis de créer des images neuves et originales à partir de plusieurs prises de vues.

Qui peut nous empêcher d’inventer un autre monde ?

Raymond

Rose-Marie Maloir - Trésorière                     vers sa galerie

J'ai été membre du cercle photo Dia Son de l'université de Liège de 1973 à 1996 avant de devenir en 1993 membre depuis 1993 du PhotoClub DiaFoCam, où j'ai repris la responsabilité du bar en 2015; depuis 2017 j'assume le poste de trésorière.
Après le décès de mon mari, Albert Claes (diaporamiste), j'ai continué à faire de grands voyages et des photos, équipé d'un Nikon D80 (zoom 18-200 mm, F/3.5-5.6 G).
En 2016 avec l'aide des membres j'ai réalisé mon premier montage sonorisé.
Depuis 2018 je participe aux expositions de photos du club.
Les réunions sont très conviviales et constructives pour mes photos de voyages.

Rose-Marie

Paul Christophe - "WebMaster"                  vers sa galerie

En 1960, encore étudiant, j'ai acheté, d'occasion, mon premier 24x36, un Kodak Retina, et je me suis mis à faire des diapositives en couleur, quelle joie !

Depuis, j'ai toujours aimé photographier, surtout en voyage, avec pour ambition celle de restituer au mieux, en images, des émotions visuelles perçues et d'en perdurer le souvenir.

J'ai beaucoup travaillé seul, à développer et imprimer en procédés argentiques puis numériques, créant à l'occasion des montages photos et vidéos. Ainsi, en 1973, c'était novateur à l'époque, mon épouse et moi avons réalisé un "diaporama" d'une heure : montage sonorisé de diapositives en fondu-enchaîné et multi-vison sur 3 écrans, intitulé "Images du Sahara". Il avait reçu les faveurs des tournées Art et Vie, d'IBM, du Club Med, ... et avait notamment ici, fait le tour des Centres culturels.

Si je me suis enfin inscrit dans un club de photographie, c'est pour m'obliger, par la confrontation critique, à m'appliquer davantage à la prise de vue, et à mieux appréhender les raffinements du post-traitement numérique.

J'utilise un Lumix FZ 2000 : optique Leica  Vario-Elmarit 24 - 480, la "bonne à tout faire" tant en photo qu'en vidéo, et un hybride SONY Alpha qui me permet de réutiliser mes anciennes optiques argentiques des années 65-70.
Concernant le post-traitement, j'utilise divers logiciels ( Digikam, ACDSee, DxO, Nik Collection, ... ).
Je résiste encore à marcher dans le rang, derrière les marques en abus de position dominante !

Paul

Isabelle Farinola                       Vers Sa Galerie

Présentation en attente.

Plus...

Charles Flamaxhe                    vers sa galerie

Présentation en attente.

Rose-Marie Maloir                    Vers sa galerie

J'ai été membre du cercle photo Dia Son de l'université de Liège de 1973 à 1996 avant de devenir en 1993 membre depuis 1993 du "PhotoClub DiaFoCam", où j'ai repris la responsabilité du bar en 2015; depuis 2017 j'assume le poste de trésorière.
Après le décès de mon mari, Albert Claes (diaporamiste), j'ai continué à faire de grands voyages et des photos, équipé d'un Nikon D80 (zoom 18-200mm, F/3.5-5.6G).
En 2016 avec l'aide des membres j'ai réalisé mon premier montage sonorisé.
Depuis 2018 je participe aux expositions de photos du club.
Les réunions sont très conviviales et constructives pour mes photos de voyages.

Rose-Marie

Suzanne Laruelle                      Vers Sa Galerie

Je suis photographe amateur autodidacte.  J’ai été initiée à la photographie par mon mari. J’ai commencé par la diapositive et ensuite la prise de vue numérique.

La diapositive m’a appris à être rigoureuse dans le cadrage et la mesure de lumière.

En 1990 je suis entrée dans un club photo et j’ai commencé à participer à des concours d’abord à l’entente liégeoise (épliphota),  à la FCP et ensuite à des salons internationaux.  A cette occasion j’ai eu le plaisir de récolter pas mal de succès et  j’ai pu avoir les titres PERRON d’Or à l’entente liégeoise et AFIAP puis EFIAP à la Fédération . J’ai eu également la chance d’être appelée à juger des Salons Nationaux et Internationaux.

Je travaille avec du matériel  NIKON (D300 – D750 et plusieurs objectifs).  J’ai une imprimante EPSON-R3000  avec  laquelle  j’imprime mes fichiers couleurs ou noir et blanc.

Ma passion pour la photo est le paysage avec ses brumes du matin et ses couleurs d’automne.

J’ai intégré le Club Diafocam début 2017.

Suzanne

Raphaël Tamburini                    vers sa galerie


A un tournant de ma vie,  j’ai eu le besoin d’exprimer mes émotions et ma vision du monde. Mon grand-père étant photographe et étant ami avec Raymond Klein (pilier du club) depuis de nombreuses années,  je me suis tourné naturellement vers la photographie.

J’affectionne les atmosphères sombres, ténébreuses, mélancoliques. Je travaille souvent en mouvement; pour donner ce côté éphémère des choses, des objets, des gens. Ces derniers seront toujours des ombres ,des silhouettes fantomatiques, un souvenir qu’ils seront un jour immanquablement. Les bâtiments seront eux aussi menaçants, inhospitaliers. La nature me fascine par sa beauté.

Malgré tout, je vais la photographier dans une ambiance de clair-obscur, floutée, éthérée. Pour accentuer sa fragilité. 

Raf

Michel Tasset                             vers sa galerie

Présentation en attente